Chute de poil de chat : que faire ?

Chute de poil de chat

Publié le : 27 novembre 20224 mins de lecture

Tous les pelages d’animaux perdent inévitablement leurs poils tout au long de l’année. Ce cycle de mue, commun à tous les animaux, est un phénomène naturel que les chats subissent eux aussi. Des touffes de poils peuvent donc être plus fréquemment observées sur le canapé ou sur la moquette. Découvrez alors comment faire dans ce genre de situation.

La perte de poils du chat liée aux changements saisonniers

En plus d’avoir deux stades de vie distincts, les chats perdent leurs poils à certaines saisons. Au printemps et à l’automne, leur fourrure tombe souvent en quantité importante. En effet, le chat traverse deux phases de développement distinctes en une seule année. Pendant l’hiver, son manteau d’été tombe généralement pour faire place à un manteau d’hiver plus léger. La perte de ces poils au cours de ces deux périodes est généralement perceptible durant les mois d’hiver. Il est important de comprendre que cette perte de poils saisonnière ne concerne que les chats à poil long. Ce n’est pas non plus une cause d’inquiétude. Découvrez alors pour plus d’informations sur la chute de poils chat.

Les parasites provoquant une dépilation importante

Il existe deux principaux types de maladies parasitaires que le chat adulte peut contracter. Il s’agit de la teigne et la dermatite allergique aux puces. Ces deux affections provoquent une perte de poil excessive en dehors de leurs stades de chute typiques. Cependant, elles peuvent être traitées avec un médicament. Cela peut par contre entraîner une perte de poil importante. Des champignons qui ressemblent à des vers peuvent aussi se développer sur sa peau, en se nourrissant des fibres de kératine dans les poils. Par conséquent, vous devez les traiter rapidement, car ces champignons sont contagieux et peuvent par ailleurs se transmettre aux humains. Lorsque la teigne se développe, des plaques circulaires épilent la peau de la tête, du dos et des cuisses. De nombreux parasites peuvent entraîner la perte de poils du chat, notamment les puces et la gale. Une autre cause de perte de poils chez les chats est la démodécie. C’est une infection extrêmement rare qui provoque des plaques chauves distinctives autour des yeux, de la bouche et du museau du chat.

Perte de poils du chat : que faire ?

Il est important de réduire au minimum l’excrétion du chat. Cela provoque des boules de poils dans son estomac. En gardant la fourrure de votre chat courte et en la brossant au moins une fois par semaine avec une brosse douce, vous pouvez aider à réduire la perte de poils. N’ayez pas peur de brosser fréquemment votre compagnon lorsqu’il vit une phase de mue. La levure de bière est également un complément naturel efficace pour la prévention de la chute des poils de votre chat. Cela donnera du confort à ce dernier. De plus, l’ajout de levure de bière à leur alimentation rend leur pelage lisse et brillant. Pour prévenir les maladies parasitaires chez les chats, vermifugez-les régulièrement deux à quatre fois par an. Consultez le vétérinaire si nécessaire, surtout quand votre chat commence à montrer des symptômes d’infections parasitaires. Lorsque des parasites sont présents dans l’environnement du chat, il est impératif d’appliquer régulièrement des sprays antiparasitaires.

Comment choisir les meilleures friandises naturelles pour la santé de votre chien ?
Prévenez les infestations : vermifugez régulièrement votre chat

Plan du site